Partage de recettes libérées, cosmopolites, végétariennes et carnivores, décomplexées, exotiques, urbaines et AMAPiennes.

Créer mon carnet de recettes |

Biscuits de la joie, par Hildegarde von Bingen

Préparation : 25 min | Cuisson : 13 min | Four

Biscuits épicés à l’épeautre, c’est bon pour le moral !

Non végétarien !
Sans viande Sans gluten
29vote

Petits bonhommes de pain d'épice - CC by-nc-sa hellgy
Permalien Envoyer cette recette par courriel Imprimez cette recette Donnez votre avis


Ingrédients pour une trentaine de biscuits :

  • 90 g de beurre
  • 70 g de sucre roux
  • 35 g de miel
  • 2 jaunes d’œufs
  • 250 g de farine de petit épeautre bio
  • 6 g de noix de muscade
  • 6 g de cannelle
  • 24 clous de girofle

Biscuits de la joie

Préparer les épices : râper la muscade, moudre la cannelle et concasser les clous de girofle au mortier en faisant attention à ne plus avoir de morceaux.
Dans un saladier, mélanger épices et farine.

Faire fondre le beurre à feu doux dans une casserole, puis y ajouter le sucre et le miel. Retirer la casserole du feu et ajouter les jaunes d’œuf en fouettant. Mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte de couleur unie.

Verser le contenu de la casserole dans le saladier avec la farine épicée, puis mélanger le tout jusqu’à l’obtention d’une pâte qui se détache du bord du saladier. Si la pâte colle encore, ajouter un peu de farine.

Préchauffer le four à 180°C.

Sur un plan de travail fariné, étaler la pâte en une galette de 3 à 4 mm d’épaisseur à l’aide d’un rouleau à pâtisserie (une farine intégrale ordinaire suffira pour cette étape).

Découper des morceaux dans la pâte à l’aide d’un emporte-pièces en forme de bonhomme heureux et les déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Récupérer les chutes pour former une nouvelle boule, et recommencer de même, étalage et découpe, jusqu’à utilisation de toute la pâte.

Enfourner pendant exactement 13 min et sortir les biscuits du four à la fin du temps de cuisson. Ils sont encore un peu tendres et vont durcir en refroidissant.

Pour varier

Pour le sucre roux, utilisez votre sucre préféré. C’est très bon avec de la vergeoise par exemple.


Recette de Hildegarde von Bingen, publiée sous licence libre, en décembre 2009. Vous pouvez reproduire cette recette, à condition d’en mentionner l’auteur et de la partager dans les mêmes conditions.

Haut

Vos commentaires

  • Le 12 avril à 20:55, par guilmoto En réponse à : Biscuits de la joie

    le beurre cuit étant indigeste je lui préfère un mélange d’huile de tournesol et de sésame bio évidemment

  • Le 28 octobre à 11:16, par tbf En réponse à : Biscuits de la joie

    Sainte Hildegarde ne prône QUE le grand épeautre non hybridé, attention, ce ne sont pas les mêmes propriétés !
    On peut je pense utiliser du beurre clarifié ou ghee plus digeste et meilleur pour la santé que le beurre normal.

Une question ? Un conseil pour améliorer cette recette ?

Qui êtes-vous ?
  • [Me connecter]

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Biscuits de la joie 4.00 sur 5 29 ratings. 31 user reviews.