Chili con carne (non piquant), par

Préparation : 1 h | Cuisson : 4 h | Mijoté

Non végétarien !
Sans œuf
17
Chili con carne (non piquant) Rated 4.00 out of 5 based on 17 ratings.

Appétissante photo - Pierre-Alain Dorange
Permalien Envoyer cette recette par courriel Imprimez cette recette Donnez votre avis


Ingrédients pour 4 :

  • 400 g de bœuf haché
  • 400 g de haricots rouges cuits (avec leur jus)
  • 400 g de tomates pelées (avec leur jus)
  • 1 ou 2 oignons
  • 1 gousse d’ail
  • 5 c. à soupe de marjolaine ou d’origan
  • 2 c. à soupe de paprika doux
  • 2 c. à café de cumin
  • sel, poivre
  • sucre
  • farine

Chili con carne (non piquant)

Émincer l’oignon et faites-le revenir dans une grande gamelle dans un peu d’huile d’olive. Ajouter le bœuf haché émietté et faites le brunir en mélangeant. Ajouter l’ail pilé, bien mélanger. Ajouter les épices. Bien mélanger et laisser revenir 10 minutes. Ajouter les tomates pelées avec leur jus. Laisser cuire 1 heure à feu doux en remuant souvent.

Réserver le jus des haricots. Incorporer les haricots. Laisser cuire 1 à 2 heures à feu très doux. Ajouter le jus des haricots pour conserver une masse liquide au départ. Durant cette dernière phase, il convient de gouter et ne pas hésiter à ajouter un peu de sucre en poudre suivant l’acidité des tomates, mais pas trop car les haricots sont naturellement sucrés. Les plus orthodoxes préfèreront mettre plus d’oignons au départ et bien les faire revenir pour créer un sucre naturel.

À partir de là il convient d’adapter suivant votre goût de Chili. Plus ça va mijoter meilleur ça sera. Pour cela il convient de mouiller un peu avec le jus des haricots au fur et à mesure et de remuer pour que cela n’attache pas. Toutefois comme je préfère largement le Chili servi sec il convient de pas trop mettre de jus, ou de l’absorber en fin de cuisson. Pour ma part j’ajoute plusieurs cuillères de farine en fin de cuisson pour réduire le jus résiduel.

Servir chaud, avec de la salade verte et éventuellement un peu de riz.

Le Chili Con Carne est un plat classique du sud des états-unis adapté de la cuisine mexicaine. Il existe de nombreuses variétés de recette de Chili, la plupart fortement épicées. Cette recette correspond à une adaptation personnelle pour une recette non piquante et délicieuse, notamment réchauffée.

Le Chili mérite une cuisson longue. Réchauffé le lendemain c’est encore meilleur. Servi « sec » c’est encore meilleur.

Je conseille de remplacer l’Origan par de la Marjolaine, plante que l’on trouve un peu partout à la fin de l’été. Je cueille la Marjolaine en fin de floraison, je la laisse sécher et ensuite recueille fleurs et feuilles en bocal.

Si vous n’utilisez pas des haricots rouges en boite (cuits), mais des secs, les préparer la veille : leur préparation est longue et nécessite une cuisson avec le chili plus longue.

C’est un plat qui se prête bien au grosses quantités. Sans épices piquantes il convient à tous et a généralement du succès.

Pour contenter les amateurs de piquant, je réserve du jus de chili à mi-cuisson que je mélange avec quelques épices fortes ou du Tabasco, et que chacun peut ajouter dans son assiette au dernier moment.

Pour varier

On peu préparer un Chili rapide, en réduisant les temps de cuisson et avec moins de jus, pour s’en servir de base pour des Tacos — des galettes dures ou souples de mais (ou blé) que l’on sert avec du Chili et des légumes crus variés et dont chacun compose le mélange dans son assiette. Délicieux avec : avocat coupé en dés, salade verte en lanières, grains de mais, tomates coupées en dés, gruyère rapé… Le tout accompagné d’une sauce forte (à base du jus du chili) et d’une sauce aigre-douce (crème fraiche, vinaigre, sel et poivre).


Recette de Pierre-Alain Dorange, publiée sous licence libre, en mars 2015. Vous pouvez reproduire cette recette, à condition d’en mentionner l’auteur et de la partager dans les mêmes conditions.

Haut

Une question ? Un conseil pour améliorer cette recette ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom