Eryngiis panés aux noisettes, par

Préparation : 12 min | Cuisson : 3 min | Sauté

Non végétarien !
Sans viande Sans lactose
4
Eryngiis panés aux noisettes Rated 4.00 out of 5 based on 4 ratings.

Appétissante photo - CC by CendrineJ


Ingrédients pour 2 personnes :

  • 2 champignons eryngii
  • 1 œuf
  • sel, poivre
  • 2 c.soupe de chapelure
  • 2 c.soupe de poudre de noisette

Eryngiis panés aux noisettes

Couper la base du pied des champignons. Les couper dans le sens de la longueur, en tranches d’environ 1/2 cm.
Battre l’œuf entier dans une assiette creuse, saler et poivrer.
Dans une seconde assiette creuse, préparer un mélange 50/50 de chapelure dorée et de poudre de noisettes.
Chauffer une grande poêle anti-adhésive avec un peu d’huile.

Passer les tranches de champignons successivement dans l’œuf battu, puis dans la chapelure, avant de les faire frire à la poêle 2 à 3 minutes de chaque côté, en prenant soin de ne pas les brûler.

Faire égoutter les champignons sur du papier absorbant et servir sans attendre.

Conseil du chef

Verdict : super rapide et goût très original. Ce plat peut être servi en apéro ou en accompagnement de viandes grillées au BBQ.

Pour varier

On peut procéder de la même manière avec de très gros champignons de Paris. On peut aussi ajouter plein d’autres saveurs à la chapelure (pas trop, il faut que ça ai le goût du champignon quand même !) comme des herbes ou des épices.


Recette partagée par CendrineJ en septembre 2009. Recette et photo originales de CendrineJ : °champignon & noisette°, reproduites ici avec son aimable autorisation.

Haut

Une question ? Un conseil pour améliorer cette recette ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom