Gâteau à la courge de Nice, par

Préparation : 30 min | Cuisson : 48 min | Four

Non végétarien !
Sans viande
50
Gâteau à la courge de Nice Rated 4.00 out of 5 based on 50 ratings.

Gâteau à la courge de Nice - CC by-nc-sa Patrick carpentier


Ingrédients pour 8 :

  • 1 kg de courge de Nice
  • 200 g de farine
  • 150 g de sucre semoule
  • 3 gros œufs
  • 1,5 cuiller à café bombée de levure chimique
  • 1 cuiller à soupe de crème fraîche
  • 1 pincée de sel
  • 1 jus de citron

Gâteau à la courge de Nice

Commencer par éplucher la courge de Nice, puis la couper en morceaux assez petits. La faire cuire. Pour vérifier la cuisson, piquer les morceaux, ils doivent être tendres. Laisser refroidir.

Faire préchauffer le four à 180°C.

Écraser la courge pour en faire une purée.

Dans un saladier ou dans le bol du robot, mettre la farine, le sucre, la levure. Mélanger.

Ajouter les œufs entiers et le jus de citron. Mélanger jusqu’à obtenir un pâte onctueuse

Ajouter la courge écrasée, la crème fraîche. Mélanger.

Beurrer un moule. Y verser l’appareil.

Enfourner et cuire au moins 45 minutes.

Conseil du chef

J’utilise un moule à baba, car j’ai remarqué que le gâteau se tenait mieux dedans.

J’utilise de la levure « anglaise » : il faut une bonne quantité de levure si on veut un gâteau bien levé. Sinon, la consistance se rapproche de celle flan, ce qui n’est pas mauvais non plus.

Bien éplucher la courge, ne pas hésiter à faire des épluchures épaisses, cela sera plus facile à écraser et mélanger.


Recette partagée par paddy en décembre 2012.

Haut

Une question ? Un conseil pour améliorer cette recette ?

Qui êtes-vous ?
  • [Me connecter]

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom