Niflettes

Préparation : 20 min | Cuisson : 20 min | Four

Mange une niflette et tes larmes sécheront !

Non végétarien !
Sans viande
Niflettes based on ratings.

Quelques niflettes - CC by-sa Litlok
Permalien Envoyer cette recette par courriel Imprimez cette recette Donnez votre avis


Ingrédients

  • 2 pâtes feuilletées
  • 2 jaunes d’œufs
  • 70 g de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 cuillère à soupe de farine
  • 25 cl de lait
  • 2 emportes-pièces : un grand et un petit

Niflettes

Préchauffer le four à 180°C (thermostat 6).

Mélanger les jaunes d’œufs et le sucre. Ajouter progressivement la farine et le lait en continuant de mélanger.

Mettre la préparation à épaissir à feu doux jusqu’à obtention d’une consistance de crème pâtissière. Laisser refroidir hors du feu.

À l’aide d’un grand emporte-pièce, découper des ronds dans la pâte feuilletée. Les superposer 3 par 3. Créer un puits à l’aide d’un petit emporte-pièce dans les deux ronds supérieurs. Recommencer jusqu’à épuisement de la pâte.

Garnir la pâte avec la préparation et mettre au four pendant 15 minutes en surveillant la cuisson.

Laisser refroidir.

Origine : Niflette vient du latin Ne flete, « ne pleure plus ». C’est une spécialité de Seine-et-Marne pour la Toussaint. L’histoire dit qu’un boulanger les a créées pour consoler une petite fille qui pleurait sur la tombe de sa grand-mère.


Recette publiée sous licence libre, en novembre 2017. Vous pouvez reproduire cette recette, à condition de la partager dans les mêmes conditions, avec un lien en retour vers cette page.

Haut

Une question ? Un conseil pour améliorer cette recette ?

Qui êtes-vous ?
  • [Me connecter]

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom