Pulla, par

Préparation : 30 min | Cuisson : 10 min | Four



Ingrédients pour 25 :

  • 5 dl de lait
  • 2 oeufs
  • 2dl / 180g de sucre
  • 1 à 2 cuillères à soupe de cardamome en poudre
  • 1 cuillère à café de sel
  • 2 sachets (mes sachets font 11g) de levure sèche ou 50g de levure fraîche
  • 13 à 15 dl / 950 à 1125g de farine de blé
  • 200g de margarine à pâtisserie ou de beurre non salé [1]
  • du sucre perlé [2]

Pulla

  1. Faire tiédir (tiède, pas chaud) le lait et le verser dans une grande jatte. Y ajouter 1 oeuf, le sucre, la cardamome et le sel. Battre.
  2. Si vous utilisez de la levure fraîche, l’ajouter au mélanger en l’y faire fondre. Si vous utilisez de la levure sèche, mélanger une partie de la farine (par exemple, 300 gr.) avec la levure.
  3. Ajouter le mélange farine-levure au lait. Mélanger. Ajouter le reste de la farine petit à petit en pétrissant à la main. Lorsque la pâte devient sèche, y incorporer 150 à 200g de margarine fondue. Pétrir à nouveau, puis ajouter encore de la farine, jusqu’à ce que la pâte ne colle plus au récipient et aux mains.
  4. Laisser reposer la pâte au chaud, recouverte d’un torchon. Au bout d’environ 40 minutes, la pâte doit avoir doublé de volume.
  5. Pétrir à nouveau pendant une minute ou deux, puis diviser la pâte en deux. En faire des « boudins » de taille égale. Diviser les boudins en « rondelles » de même taille, de façon à avoir des morceaux de pâtes tous équivalents. Les « pullat » peuvent faire différentes tailles ; il font souvent environ cinq centimètres de diamètre.
  6. Former les pullat et les déposer au fur et à mesure sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé. Attention cependant en formant les boules : s’il y a une « faille » dans la pâte, deux morceaux qui ne sont pas parfaitement soudés, ils vont s’ouvrir pendant la cuisson ; ça n’empêchera pas vos pullat d’être délicieux, mais ça gâchera un peu l’aspect visuel... Laisser ensuite reposer à nouveau une quinzaine de minutes sous un essuie dans un endroit chaud ; elles vont encore légèrement gonfler.
  7. Battre le deuxième oeuf puis en badigeonner généreusement les pullat. Saupoudrer de sucre perlé. Mettre au four préchauffé à 200° pendant une dizaine de minutes ; les brioches sont cuites lorsque le dessus a une jolie couleur dorée-brune.

Conseil du chef

Tout comme les korvapuustit, les pullat peuvent se conserver au congélateur ; il suffit de les dégeler au four à micro-ondes pour en retrouver toute la saveur…

Pour varier

Pour mardi gras, on opte pour les laskiaispulla. Coupez le chapeau, le dessus de votre brioche, creusez un petit trou. Remplissez le de pâte d’amande et de crème fouettée. Couvrez tout avec le chapeau de brioche et saupoudrer de sucre glace.

Spécial gourmand : Mettez votre brioche dans une assiette creuse et rajoutez du lait chaud.

Notes

[1Ici, ce qu’on appelle la margarine à pâtisserie se présente sous forme de mottes comme le beurre, mais elle n’a pas du tout l’odeur du beurre.

[2Il s’agit de sucre blanc en petits «  graviers  » très durs qui sert de garniture sur les pâtisseries. Si vous n’en trouvez pas dans le commerce, il est en vente ici.


Recette partagée par chamsz en février 2014.

Haut

Une question ? Un conseil pour améliorer cette recette ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom