Partage de recettes libérées, cosmopolites, végétariennes et carnivores, décomplexées, exotiques, urbaines et AMAPiennes.

Créer mon carnet de recettes |

Samgyetang

Préparation : 30 min | Cuisson : 40 min | Attente : 2 h | Bouilli

Soupe coréenne de poulet farci au riz et au ginseng, pour surmonter la canicule.

Non végétarien !
Sans œuf Sans lactose Sans gluten
6vote

Appétissante photo - CC by-sa Republic of Korea
Permalien Envoyer cette recette par courriel Imprimez cette recette Donnez votre avis


Ingrédients pour 4 personnes :

  • 4 jeunes poulets
  • 4 verres de riz gluant
  • 4 racines d’astragale (facutatif)
  • 4 racines de ginseng frais
  • 4 gousses d’ail
  • 4 jujubes
  • ciboule

Samgyetang

Lavez le riz gluant jusqu’à ce que l’eau soit claire. Laissez-le tremper 2 heures. Puis égouttez-le dans une passoire.

Lavez les racines d’astragale et laissez-les tremper dans l’eau pendant 2 heures.

Videz les poulets et lavez-le soigneusement.
Lavez et dénoyautez les jujubes. Pelez l’ail.
Lavez et hachez la ciboule.

Mettez les racines d’astragale à bouillir dans une casserole d’eau. Lorsque l’eau arrive à ébullition, baissez le feu et laissez mijoter 40 minutes. Filtrez dans une passoire pour obtenir le jus d’astragale.

Fourrez chaque poulet de jujube, ail, ginseng et riz. Refermez soigneusement : liez les cuisses en les croisant, pour que la farce ne s’échappe pas lors de la cuisson.

Déposez les poulets farcis dans une grande casserole et recouvrez du jus d’astragale. Laissez bouillir 40 minutes, jusqu’à ce que les poulets soit bien cuits. La soupe prend un teint blanc laiteux.

Otez les fils et servez chaque poulet dans un grand bol, dans son bouillon, parsemé de ciboule.

Traditionnellement, le samgyetang est un plat qui se mange l’été, après trois jours de canicule (sambok), pour surmonter la chaleur. Il est également servit aux personnes malades afin qu’elles reprennent des forces.

Vous pouvez trouver un « kit pour samgyetang » dans une épicerie coréenne, ce qui sera plus facile.

Info santé

Riche en protéines, cette soupe de poulet aux plantes, est réputée pour être tonifiante. C’est un plat très sain, très bon pour celleux qui transpirent facilement ou qui ont des problèmes de digestion.

Le ginseng accélère le métabolisme du corps et permet de récupérer de la fatigue. L’ail est tonique et la jujube protège l’estomac et prévient l’anémie.

Pour varier

On peut ajouter d’autres plantes médicinales : baies de goji, codonopsis pilosula (dangsam), angélique de Chine (danggwi).

Voir la recette du samgyetang sur le site de l’office de tourisme de Corée


Recette publiée sous licence libre, en août 2015. Vous pouvez reproduire cette recette, à condition de la partager dans les mêmes conditions, avec un lien en retour vers cette page.

Haut

Une question ? Un conseil pour améliorer cette recette ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Samgyetang 4.00 sur 5 6 ratings. 6 user reviews.