Partage de recettes libérées, cosmopolites, végétariennes et carnivores, décomplexées, exotiques, urbaines et AMAPiennes.

Créer mon carnet de recettes |

Soupe Palais Royal, par RATP - Paris de Chefs

Préparation : 30 min | Cuisson : 25 min | Bouilli

Cette recette met sur la même ligne des produits très populaires, des produits plus luxueux, et quelques touches exotiques. Comme le réseau RATP.

Non végétarien !
Sans œuf Sans lactose Sans gluten
7vote

Appétissante photo - ?
Permalien Envoyer cette recette par courriel Imprimez cette recette Donnez votre avis


Ingrédients pour 6 personnes :

  • 6 coquilles Saint-Jacques
  • 3 verres de lentilles vertes du Puy
  • 1/2 oignon
  • lard fumé
  • 1 feuille de laurier
  • 1 brin de thym
  • 1 noix de gingembre
  • 1 pointe de cumin
  • vin blanc (Bouzeron aligoté)
  • sel, poivre noir
  • quelques grains de caviar (facultatif)

Soupe Palais Royal

  1. Faire cuire les lentilles 15 à 20 minutes dans un peu d’eau non salée agrémentée d’une feuille de laurier et d’un brin de thym.
  2. Après la cuisson, sortir les lentilles, en réserver une cuillère à soupe, passer le reste au presse-légume.
  3. Saler largement, poivrer, ajouter un peu de vin blanc pour assouplir la texture.
  4. Ajouter un mini soupçon de cumin : on ne doit pas le sentir. Émincer finement l’oignon, détailler le lard en fins bâtonnets, les faire fondre dans une poêle anti-adhésive. Déglacer avec le vin blanc, ajouter à la soupe. Ouvrir les coquilles, sortir les corps et le corail, les nettoyer en ôtant les bardes et la partie noire. Faire réchauffer la soupe, poêler les coquilles en les assaisonnant de sel, poivre et de gingembre râpé. Déglacer à nouveau avec le vin blanc. Ajouter le jus à la soupe, détailler le corail en petits cubes. Répartir de la soupe dans six assiettes creuses poser une noix au centre de chacune, décorer de cubes de corail, de quelques lentilles entières et, sur les noix, de quelques grains de caviar. Servir bien chaud.

Son nom, Palais Royal, lui vient de son audace culinaire : ses ingrédients principaux, les Saint-Jacques. Mais surtout, cette recette met sur la même ligne des produits très populaires, pauvres, des produits plus luxueux, plus chers, et quelques touches exotiques. Comme le réseau RATP.

Cette recette, qui porte le nom d’une station de métro parisienne, était parmi les finalistes du prix « RATP - Paris de chefs » de février 2008.


Recette de RATP - Paris de Chefs, publiée sous licence libre, en février 2008. Vous pouvez reproduire cette recette, à condition d’en mentionner l’auteur et de la partager dans les mêmes conditions.

Haut

Une question ? Un conseil pour améliorer cette recette ?

Qui êtes-vous ?
  • [Me connecter]

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Soupe Palais Royal 3.86 sur 5 7 ratings. 7 user reviews.